jeudi 20 novembre 2008

humeur carabosse

et parfois les Fées nous tiennent éloignés de leur royaume... Tout n'est que vieille citrouille. On passe des jours et des jours à trier des lentilles renversées dans les cendres froides.


2 commentaires:

a.dan a dit…

... des lentilles pour une soupe à la grimace ? .. tu sembles bien tristounet mon ami. Haut les coeurs: voici donc que vient la saison des banquiers qui nous tentent de crédits sucrés pour pouvoir faire les cadeaux de noël. C'est-y pas bô ça? ;)

le Féericologue a dit…

ah ouiii super! je retrouve la pêche !