samedi 29 septembre 2007

l'apprenti-féericologue !

***************************************


la féericologie est-elle héréditaire ?, la question fait débat chez les meilleurs spécialistes...






" l'enfant qui pense aux fées et croit aux fées
Agit comme un dieu malade, mais comme un dieu.
Car bien qu'il affirme qu'existe ce qui n'existe pas,
Il sait bien la façon dont les choses existent, à savoir: en existant,
Il sait bien qu'exister existe et ne s'explique pas,
Il sait bien qu'il n'y a pas de raison que rien n'existe,
Il sait bien qu'être c'est se trouver en un point.
Ce qu'il ne sait pas, c'est que la pensée n'est pas un point quelconque."

Fernando Pessoa

3 commentaires:

Lauzine a dit…

Rêve ou réalité... Je témoigne aujourd'hui en affirmant haut et fort que le Monde des Fées est bien REEL. En effet, QUI à part les Bonnes Fâmes, serait capable d'exercer un tel pouvoir magique sur notre cher féericologue en lui permettant de réaliser les superbes clichés qu'il a publié sur son blog ?! Si vous doutez de ma parole, demandez moi de vous montrer les photos où j'ai sollicité Hervé pour immortaliser quelques rares et belles rencontres Conteuses...
FELICITATION au Seigneur des couleurs pour ses belles illustrations féeriques.
Et BRAVO, à l'entité porteuse du gène héréditaire pour son remarquable ouvrage consacré à celle qui au passage de l'hiver déchirera bientôt sa chemise au dessus de nos têtes...

le Féericologue a dit…

il n'y a que Lauzine au style cataclysmique pour oser de formules amicales comme "entité porteuse du gène héréditaire"...
Lauzine, fée éponyme du ruisseau le Lauzin. Le conteur Emile Raguin affirme que " C'est elle (Lauzine) qui, sur le territoire de Borey, vers la ferme de la Fontaine à vin, le soir de Noël, à minuit, change pendant quelques instants l'eau d'une petite source en un vin blanc parfumé...!"

Lauzine a dit…

Passons sur mon style cataclysmique... puisque ENFIN j'obtiens une révélation capitale sur ma double id-entité. Ce soir, émue devant mon écran, je me reconnais bien en cette autre qui transforme l'eau en vin. Voilà qui coule de source : "je suis une déesse !"