dimanche 27 janvier 2008

le Lieschi




Le Lieschi (ou Lesovik) est l'être fantastique de la mythologie slave que je préfère. Esprit de la forêt, il vit à la cime des bouleaux. Sa peau est d'un bleu très pâle et il porte une barbe verte. Son passe-temps favori est d'égarer les promeneurs.


Un très ancien rituel permet d'invoquer le Lieschi: Il faut couper des bouleaux tout jeunes, les disposer en cercle, de manière à ce que les pointes soient tournées vers le milieu ; ensuite on entre dans le cercle, et on évoque l’esprit qui paraît de suite. On se place aussi sur une souche d’'arbre coupé, le visage tourné vers l’Orient. On baisse la tête et, en regardant entre les jambes on dit : « Oncle Lieschi, montre-toi, non pas comme un loup gris, non pas comme du feu ardent, mais semblable à moi. » Alors les feuilles du tremble se mettent en mouvement et le Lieschi se montre sous une forme humaine, tout disposé à rendre n’importe quel service à celui qui l’a évoqué, pourvu qu’il lui promette son âme...


Juste à côté de ma maison monte un chemin vers la forêt et, toujours, lorsque je rentre de promenade celui que je nomme "l'Elfe du Bouleau" m'attend, au loin, assis, paisible, drapé dans une longue cape sombre (m'empêchant de voir s'il a la peau bleue). Bien sûr, dés que j'arrive à moins de quatre pas, l'elfe se change aussitôt en souche terreuse et déracinée. Je le salue néanmoins; attendant, sans impatience, le jour où il me fera assez confiance pour ne plus disparaître à mon approche...

1 commentaire:

a.dan a dit…

Tes photos sont de plus en plus réussies ... Est-ce à dire que les êtres que tu photographies commencent à s'habituer? ... ;o)